[DARKRP] Règlement police

Discussion dans 'Règlement BoomCityRP' créé par Antoine, 22 Mai 2021.

Statut de la discussion:
N'est pas ouverte pour d'autres réponses.
  1. Antoine

    Antoine El Fondatooor Membre du personnel Fondateur BoomCityRP

    Inscrit:
    18 Avril 2017
    Messages:
    3 290
    J'aime reçus:
    5 506
    Points:
    515
    Sexe:
    Homme
    Localité:
    Chez moi
    RÈGLEMENT POLICE

    Ce règlement s’applique aux FDL (PN, BRI, BAC, RAID) sur le serveur darkrp.

    Il est obligatoire pour les forces de police whitelists (BAC, RAID, Direction PN, Direction BRI), et fortement recommandé pour les unités de police classiques.
    Le non-respect de ce règlement entraînera des sanctions RP (rétrogradation, licenciement, ...), voire des sanctions HRP (warn, bannissement, ...). Ces sanctions pourront être mise par les représentants/chefs d’unité, dans le cadre RP, ou non.

    Son but: redonner du pouvoir aux citoyens, jouer davantage les actions, laisser le RP des gens se faire, profiter des scènes, …




    • Le Fairplay:
    C'est une notion assez vague mais primordiale pour les unités de police. Il faut bien comprendre que les joueurs font des scènes pour les jouer, et pour faire de l’interaction.
    Vous devez donc toujours laisser une porte de sortie / une solution durant les actions.


    Interpellation suite à une dénonciation
    On peut parfois être appelé par des citoyens pour dénoncer des malfrats. Avant d’entreprendre quoi que ce soit, il faut d’abord recueillir méthodiquement la plainte, et avoir des preuves.
    En effet, en amont de l’interpellation ou de la fouille d’un joueur ou d’un bâtiment habité, il faut au préalable avoir relevé une infraction (de vos yeux). Le témoignage d’un citoyen ne peut qu’accentuer la recherche, mais ne constitue pas une preuve légitime.


    Nombre de policiers sur scène
    C’est aux unités whitelists de décider le nombre d'unités sur une scène. Par cela, nous entendons bien sur une répartition équitable des forces de police.
    Dans cette répartition là, les priorités et décisions dépendent des interventions et des priorités d’intervention déjà en place sur le serveur.
    En fonction des interventions, certaines unités sont attendues, et d’autres non (braquage et PO : RAID/BRI/ BAC si besoin) (contrôle et maintien de l’ordre public : BAC/PN).
    Le but est de donner une chance de victoire des deux côtés, ainsi qu’assurer l’ordre dans le reste de la ville durant ces actions.
    Par exemple, pour 2 individus armés durant un braquage, 4 à 6 unités de groupe d’intervention suffisent. Le reste doit donc être re-dispatché sur les autres secteurs.
    Sur une course poursuite n’engageant qu’un véhicule, 2 à 3 véhicules de police suffisent.



    Négociation et assaut
    Lors de négociations, vous devez trouver un accord, en faisant des compromis avec les citoyens..
    Vous n’exposez pas vos idées, sans rien attendre en retour.
    De même, il ne faut pas être anti jeu (s’interposer à chaque action pour rien, ne pas laisser les joueurs faire des scènes ou faire leur RP).
    Par exemple, on ne planifie pas un assaut pour de simples barricades ou des insultes. On privilégie le dialogue, l’écoute et non directement la violence.


    Amende et peine
    De plus, les amendes et peines du code pénal ne sont pas à appliquer à la lettre. Un suspect coopératif peut très bien se voir minorer les amendes, voire libérer. Il est du reste fortement encouragé de faire durer les scènes, que simplement enfermer un individu en prison sans interaction.
    Par exemple, un homme armé d’une arme blanche, ayant fait un simple braquage sans refus, n’a donc pas à prendre de grosses peines.
    Le but est d’encourager ces actions là, et de récompenser plutôt les joueurs qui créent ce genre de scène RP.
    Il faut bien comprendre que dans la majorité des cas, la motivation des joueurs n’est pas l’argent mais plutôt de créer des actions pour la police. Il faut donc être reconnaissant, en étant réceptif au rp des autres.



    • Laisser jouer les actions:
    Pourquoi vouloir toujours finir l’action le plus tôt possible? Le but est de la laisser se pousser au maximum.
    Par exemple, laisser partir une voiture en poursuite (suite à un braquage), pour entamer une bonne course poursuite, et faire une traque des suspects. Cela est bien plus intéressant, que de coincer l’individu en surnombre, sans lui laisser de chance.
    De même, rien ne sert de braquer directement les voitures en insistant sur le fait que vous les pointez avec des armes. Faites durer l’action, poursuivez les, et coincez les quelque temps après. L’action sera bien plus intéressante et plus construite que de simplement utiliser la force, sans laisser la scène se développer.



    • Le winRP:
    Qu’est ce qu’est le “winRP”: tout faire pour gagner l’action.
    Il faut aussi accepter de perdre, cela ne rend pas l’unité mauvaise, ni ses membres. Tout simplement, la police gagne, mais l'illégal aussi parfois.
    Rien ne sert de traquer sans cesse la même personne plusieurs heures, de pit un véhicule à peine la course poursuite engagée, de mettre 5 herses sous la même voiture ou des barricades sans fin, sans laisser d'échappatoire…
    De même, il est préférable de laisser jouer la scène au maximum avant de mettre une balle de sniper. Le but n’est pas de gagner l’action, mais de la faire vivre au maximum et le plus longtemps possible, dans le respect du RP.



    • No Fun:
    Souvent, on peut croiser des scènes cools, et des joueurs amusants.
    Il faut donc arrêter de vouloir leur mettre les peines maximales, de respecter les sanctions du code pénal à la lettre, ou de ne pas être réceptif à leur RP.
    Il est bien évidemment possible de s’amuser sur une scène, tout en étant sérieux dans son comportement.
    Il vaut mieux ne faire que 2 vraies et longues actions dans une après-midi, qu’en enchaîner 10 sans les avoir vraiment jouées au maximum.



    • Le MASS RP:
    C’est le fait de considérer un nombre plus important d'individus pour une zone dédiée.
    Par exemple, dans une cité, la police ne rentre pas comme cela. On ne s’arrête pas devant tout seul ou qu’avec un collègue. On prépare une équipe, et ensuite on prend contact avec les joueurs en question (lorsqu’on est égaux en nombre et en arme).
    Si, on ne recherche qu’un individu, au lieu de rentrer au milieu du monde, et en sous nombre, on attend qu’il s’isole pour tenter quelque chose.
    Ce n’est pas parce qu’il y a des règles de sommation en ville, que certaines zones ne sont pas très dangereuses et qu’on ne doit pas s’en méfier.



    • Utilisation de Teamspeak/discord
    L’utilisation des radios TS et discord sont importantes pour les unités whitelists, mais doit être réglementée.
    Lorsque vous parlez en radio durant une action / scène RP, vous avez l’obligation de parler aussi en jeu. Il n’est pas tolérable, ni RP, que les joueurs autours ne puissent pas avoir les informations.
    Par exemple, lorsque le négociateur parle dans sa radio en face d’un preneur d’otage, celui ci doit être au courant et doit entendre son contenu.
    De même, durant une colonne d’assaut ou progression, pour l’immersion, ainsi que le réalisme, les joueurs autour doivent pouvoir entendre les informations ainsi que les paroles.

    En fonction des unités (RAID/BAC), cette règle peut être modifiée, mais reste au minimum obligatoire en action.



    Comme vous l’avez compris, le but de ce règlement n’est pas de vous embêter, ni de vous brider dans votre RP, mais juste de laisser s’exprimer davantage le côté fun et amusant des actions du serveur.

    Il faut créer des scènes, et de les jouer jusqu’au bout, en privilégiant davantage la scène RP que les sanctions (amendes/prison).

    Ce règlement est bien sûr adaptable selon les situations et les unités qui l’appliquent.
     
Statut de la discussion:
N'est pas ouverte pour d'autres réponses.

Partager cette page